La main verte ?

La main verte ?

Que l’on se rassure : FILAB ne s’est pas reconverti dans la jardinerie ! Pour autant, dans le contexte que chacun connaît, les notions de qualité de l’atmosphère de travail et de sensibilisation aux problématiques environnementales se devaient d’être remises en valeur au sein de l’entreprise. Voici en fin de compte une déclinaison supplémentaire de l’exemplarité, l’une des valeurs essentielles de FILAB.

C’est ainsi que FILAB s’est dotée d’une politique dite ESG, ayant vocation à reprendre certaines actions d’amélioration de l’environnement de travail déjà en cours et de leur donner une plus grande ampleur. Il s’agit en quelques mots de mettre en œuvre une analyse de la gestion de l’entreprise fondée sur des critères extra-financiers, d’appréhender la situation sous un autre angle.

Mais que signifie précisément le sigle « ESG » ?

 

Donnez-moi un « E »…

… pour « Environnement ». Qu’entend-on par cela ? On pense d’abord à l’environnement de travail, et l’on pense alors nettoyage, rangement, organisation et agencement des espaces de travail. L’objectif est de rendre l’exercice de l’activité plus fluide, plus efficace et plus sûr, ce en y associant directement nos collaborateurs. Reste que l’environnement, c’est également :

  • Celui avec un « E » majuscule, dont le respect passe par un meilleur tri des déchets, une maîtrise accrue des consommations énergétiques, une lutte contre le gaspillage des consommables – autant d’aspects sur lesquels FILAB a vocation à progresser encore ;
  • La sécurité, tant de nos collaborateurs que des produits que nous manipulons et du site sur lequel nous le faisons. C’est par exemple à ce titre que sont formés nos collaborateurs à la manipulation des extincteurs et aux bonnes pratiques à suivre en cas d’incendie, ou encore que de nouveaux collaborateurs ont été formés en tant que sauveteurs secouristes du travail (SST).

 

Donnez-moi un « S »…

… pour « Social ». Il s’agit ici de suivre des indicateurs permettant d’évaluer la performance sociale de l’entreprise. Nos collaborateurs sont-ils bien accompagnés dans leur parcours au sein de l’entreprise ?  Leur charge de travail demeure-t-elle raisonnable ? Le risque d’accident du travail est-il maîtrisé ?

Autant d’indicateurs – et d’autres encore – utiles à la mise en place d’éventuelles actions préventives, voire correctives, nous permettant de garantir à nos collaborateurs une certaine sérénité dans l’exercice de leur activité quotidienne et la satisfaction de travailler dans un environnement sain.

 

Donnez-moi un « G »…

… pour « Gouvernance ». Peut-être est-ce la notion la moins immédiatement définissable. De manière générale, l’objectif est de s’assurer que l’entreprise est pilotée en toute indépendance et en toute intégrité, ou encore qu’elle ne navigue pas à vue. Cela peut passer par la prévention des conflits internes via une procédure dédiée, mais aussi et surtout par l’organisation d’échanges réguliers au niveau du Comité de direction afin de fixer le cap à suivre.

C’est en somme l’assurance, pour tous nos partenaires, que la vigie veille au grain et que le navire FILAB sait où il vogue !

 

Par Hubert VITTOZ

Secrétaire Général chez FILAB

 

 

 

 

 

 

 

 

Article suivant :
Article précédent :

Laisser un commentaire