L’analyse au service du process… Zero défaut assuré !

L’analyse au service du process… Zero défaut assuré !

Quel que soit votre secteur d’activité, les interactions entre la matière et le process de transformation vous concernent. Les contraintes thermiques et mécaniques associées à un process de transformation entrainent des modifications structurales de la matière transformée, et par voie de conséquence peut engendrer l’apparition de défaut sur le produit fini (altération des propriétés mécaniques, défaut visuel, déformation, etc…). Plutôt que de subir des taux de rebut élevés synonymes de perte sèche de production, une approche méthodologique associée à une démarche analytique peut vous permettre de mieux maîtriser votre outil  de production quel que soit le type de matière transformée (alliage métallique, polymère, etc…).

FILAB peut vous accompagner dans cette démarche qui consiste dans un premier temps à collecter une « défauthèque » représentative, puis de la caractériser par des outils analytiques.

Le MEB (Microscope Electronique à Balayage) est un outil de choix dans cette approche puisqu’il permettra d’observer le défaut en surface ou en coupe (phénomène de corrosion, rupture de pièce, apparition de stries en surface, décollement de coating, jaunissement de matériaux polymère, inclusion, etc…). Le MEB étant couplé à une sonde EDX, l’analyse permettra également de réaliser une analyse chimique semi quantitative afin de mettre en évidence la présence de pollutions extérieures. L’analyse chimique du matériau quant à elle permettra de vérifier l’intégrité de la matière et valider ou non l’absence de modification chimique engendrée par le process de transformation.

Cette démarche nous permettra ainsi de mieux comprendre l’apparition du phénomène de défaut. La suite logique consiste à réaliser des analyses sur les matières premières afin de mieux comprendre leur évolution structurelle au cours du procédé de transformation, ou encore de mettre en évidence des incompatibilités avec le procédé de transformation.

A titre d’exemple, une analyse DSC de compound en polymère permettra de mesurer la température d’oxydation ou de dégradation de la matière et conduira ainsi à mieux ajuster les températures de chauffe de vis d’extrusion pour limiter la fragilisation du produit fini. De même dans le domaine de transformation des alliages métalliques, la mesure de la dureté ou encore la réalisation d’une coupe métallographique permettra de définir l’homogénéité de la microstructure, d’évaluer la taille des grains, de révéler la présence d’inclusion et d’identifier les phases en présence (?, ?, etc…) qui représentent des paramètres clés vis-à-vis de l’usinabilité matière.

Cette approche méthodologique proposée par FILAB, vous permettra :

  • De mieux gérer l’approvisionnement de vos matières premières en rationnalisant votre sourcing  et de proposer à vos fournisseurs un cahier des charges matières mieux défini
  • De mieux maitriser vos paramètres machine (Température, paramètre de coupe, etc…) , limitant ainsi la casse de certaines pièces
  • De mieux comprendre l’impact de votre procédé de transformation sur l’intégrité matière et de maîtriser ainsi la conservation des propriétés mécaniques attendues
  • De limiter vos taux de rebut
  • D’économiser du temps machine, de l’énergie, de la matière première et donc… de l’argent !

Habitués à ce type d’approche pragmatique adaptée aux besoins de clients industriels, nos spécialistes : Docteurs en Chimie, ingénieurs en matériaux, restent à votre disposition pour vous aider dans cette démarche.

Vous pouvez contacter directement Mr Jérôme GOUX, Directeur du Laboratoire par téléphone au : 03 80 52 32 05 ou lui envoyer un mail à l’adresse suivante : jeromegoux@filab.fr

Article suivant :
Article précédent :
Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire