Nouvelles exigences pour les détergents

Nouvelles exigences pour les détergents

Les phosphates sont des composés très abondamment utilisés par les industriels du secteur des détergences domestiques et industriels.
Dans l’UE, le RÈGLEMENT n°259/2012 impose des teneurs maximales de phosphore dans les détergents textiles et dans les détergents lave-vaisselle destinés aux consommateurs.

En avance sur l’UE en ce qui concerne les détergents textiles aux phosphates, la France a dès 2007 interdit leur mise sur le marché (Décret n° 2007-491 du 29 mars 2007), mais cette interdiction ne concernait pas les détergents pour lave-vaisselle.

Or, le 30 décembre 2014, le Décret n° 2014-1671 est venu adapter le code de l’environnement à la nouvelle réglementation européenne limitant l’utilisation des phosphates et autres composés du phosphore dans les détergents destinés aux consommateurs.

La connaissance précise de la teneur en phosphore sous forme de phosphate ou de phosphonate est donc primordiale pour les industriels du secteur de la détergence, aussi bien pour leurs matières premières que pour les produits finis.

Le dosage de phosphore dans les matières premières ou les produits finis de différents types de détergents peut se réaliser à partir des techniques suivantes, parfaitement maîtrisées par notre laboratoire :

– Dosage par Spectroscopie d’Emission Atomique (ICP-AES) : afin de déterminer le phosphore sous forme élémentaire

– Dosage par Chromatographie Liquide Ionique (CLI) : afin de quantifier le phosphore sous forme de phosphates et phosphanates
Il convient de rappeler que la principale fonction des phosphates dans les détergents est de réduire la dureté de l’eau, afin de permettre un nettoyage efficace. La consommation annuelle de détergents contenant des phosphates dans l’UE représente environ 110 000 tonnes de phosphates, dont près de 95 % consommés dans les détergents domestiques pour le lavage du linge et de la vaisselle.
La majorité des phosphates dans les détergents sont sous la forme de tripolyphosphates P30105-(TPPS).
Il a été prouvé scientifiquement que l’utilisation de ces TPPS dans les détergents n’a pas d’effet sur la santé humaine (excepté en cas d’ingestion), et aucun effet mutagène ou génotoxique n’a été observé (HERA, 2003). En revanche, le phosphore sous forme de phosphate est à l’origine de l’eutrophisation des milieux aquatiques. Il porte atteinte à l’environnement dès lors qu’il est en forte concentration, en ce qu’il diminue la qualité de l’eau en tant que ressource naturelle, conduit à la multiplication des algues indésirables au détriment d’autres espèces aquatiques provoquant des « marées vertes », et un affaiblissement de la biodiversité. Des études scientifiques ont montré que la disparition totale des phosphates, ne serait-ce que dans les lessives, conduirait à une réduction de 40 % de la charge en phosphates dans les eaux.

Le laboratoire FILAB dispose d’une expertise reconnue sur les dosages et peut vous accompagner dans vos projets de substitution de composés.

Pour plus d’informations, contactez notre expert : Julie FICHOT – juliefichot@filab.fr

Article suivant :
Article précédent :
Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire