Fabrication additive : une révolution industrielle dont FILAB est acteur

Fabrication additive : une révolution industrielle dont FILAB est acteur

L’impression 3D ou impression tridimensionnelle sont les termes courants utilisés pour parler des procédés de fabrication additive. Initialement, ces procédés ont été développés pour le prototypage, mais désormais, ils sont de plus en plus utilisés pour la fabrication de pièces fonctionnelles.
Cette technologie consiste donc à fabriquer un objet à partir de poudre de matériaux (plastique, métallique ou composite) mise en fusion par un faisceau laser ou un faisceau d’électrons permettant de construire la pièce par addition de couches successives.
Permettant aujourd’hui d’obtenir des pièces de qualité et de performance équivalentes à celles obtenues par les techniques de fabrication traditionnelle, la fabrication additive est en passe de devenir un moyen supplémentaire et complémentaire de production industrielle de pièces spéciales et de petites séries.
Pour garantir la qualité des pièces métalliques élaborées par ce nouveau procédé de fabrication, le contrôle des matières premières de type poudre est nécessaire tout particulièrement pour l’obtention de pièces stratégiques utilisées dans le secteur aéronautique mais également dans des secteurs exigeants comme le nucléaire, le spatial, le médical, la défense, …
Pour cela, on contrôlera notamment leur composition chimique (alliage de base fer, nickel, titane, …) par ICP-AES ou ICP-MS après minéralisation et par analyseurs éléments (C, S, N, O et H) mais également leur granulométrie (granulométrie laser très généralement).
Présentant une expérience significative dans la mise en œuvre des techniques analytiques associées à la caractérisation des poudres métalliques et bénéficiant d’un véritable savoir-faire d’expertise reconnu, FILAB vous accompagne dans le cadre de vos besoins de contrôle de matières premières de poudres métalliques utilisées pour la fabrication additive.
Pour plus d’informations, contacter notre expert : emmanuelbuiret@filab.fr

Article suivant :
Article précédent :
Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire