Norme NF EN 71-3 : exigences de qualité et de sécurité pour les industriels du jouet

Norme NF EN 71-3 : exigences de qualité et de sécurité pour les industriels du jouet

La norme NF EN 71-3 est une norme française établie par le groupe AFNOR qui s’adresse directement aux industriels du jouet. Cette norme spécifie les exigences de qualité et de sécurité propres aux jouets. Ce document a pour but de spécifier les exigences et les méthodes d’essai applicables à la migration de métaux comme l’aluminium, l’antimoine, l’arsenic, le baryum, le bore, le cadmium, le chrome (III), le chrome (VI), le cobalt, le cuivre, le plomb, le manganèse, le mercure, le nickel, le sélénium, le strontium, l’étain, le zinc et les composés organostanniques, à partir des matériaux-jouet et des parties de jouets en plastique.

Ce référentiel est principalement dédié aux exigences relatives à la migration de certains éléments métalliques (dont les métaux lourds) dans les polymères issus de l’industrie du jouet qui, en raison de leur accessibilité, fonction, volume ou masse, n’excluent manifestement pas tout danger par succion, léchage, ingestion ou contact prolongé avec la peau.

Cela donne lieu à des exigences spécifiques à ne pas dépasser et nécessite une grande vigilance de la part des industriels dans le domaine des polymères, matières plastiques, recyclées ou non.

Dans ce cadre, plusieurs techniques analytiques sont mises en œuvre afin de répondre aux exigences de non toxicité pour les jouets, décrites dans la norme NF EN 71-3, par :

–          L’ICP pour identifier et quantifier les additifs minéraux et métalliques,

–          La GC-MS pour identifier et quantifier les additifs organostanniques.

Pour vous accompagner dans cette démarche, FILAB met toute son expérience à votre service. Si vous souhaitez plus d’informations sur cette réglementation, ces techniques et vos besoins de caractérisation des polymères, n’hésitez pas à contactez notre expert, Nicolas ROLLET : nicolasrollet@filab.fr

Article suivant :
Article précédent :
Il y a un commentaire pour cet article