Les Composés Organiques Volatils dans les produits courants

Les Composés Organiques Volatils dans les produits courants

Les Composés Organiques Volatils (ou COV) sont couramment utilisés dans le milieu industriel comme solvant, dégraissant, disperseur, agent de synthèse ou encore conservateur. Les COV sont utilisés majoritairement dans les procédés industriels dans de multiples secteurs industriels tels l’automobile, la métallurgie, la mécanique, la plasturgie, le bâtiment, le textile, l’agroalimentaire ou encore la chimie.

Ils sont caractérisés par leur importante volatilité, se répandent ainsi facilement dans l’atmosphère et engendrent des impacts potentiellement néfastes sur les êtres vivants et l’environnement. Certains d’entre eux sont considérés comme cancérogènes, et ce sont des polluants précurseurs de l’ozone. De nombreuses réglementations sont intervenues pour minimiser leur utilisation ou bien les substituer lorsque le composé est très toxique. Les émissions des COV décroissent ainsi régulièrement depuis une vingtaine d’années (source CITEPA inventaire SECTEN : http://www.citepa.org/fr/inventaires-etudes-et-formations/inventaires-des-emissions/secten).

Une liste des différents COV rencontrés peut être consultée dans le livre « Les Composés organiques volatiles: Réduction des émissions de COV dans l’industrie » par ADEME, Edition Dunod 2013 (https://play.google.com/store/books/details?id=axdQAgAAQBAJ&rdid=book-axdQAgAAQBAJ&rdot=1&source=gbs_vpt_read&pcampaignid=books_booksearch_viewport).

Les COV peuvent être d’origine anthropogénique (humaine) ou biogénique (naturelle). Leurs sources d’émission sont multiples, elles peuvent provenir de :

  • L’évaporation et la combustion de composés dans des procédés industriels
  • L’évaporation de produits quotidiens, tels que : le carburant, les produits d’entretien, les aérosols, les peintures, les vernis, les colles et adhésifs, les parfums ou encore les cosmétiques
  • La végétation qui est fortement émettrice : essentiellement des hydrocarbures tels que le méthane, l’isoprène et les monoterpènes

Les COV se décomposent en deux parties : le méthane (naturellement présent dans l’air) et les Composés Organiques Volatils Non-Méthaniques (COVNM).

Le laboratoire FILAB peut vous accompagner afin de rechercher, identifier et quantifier les composés organiques volatils présents dans différents cas d’études telles que :

  • Analyse suite à la formulation d’un produit (mélange, polymérisation)
  • Analyse de substances s’évaporant naturellement
  • Analyse de composés émis lors du chauffage de matériaux
  • Analyse de l’air ambiant (émis par un process par exemple)
  • Analyse sur opérateur, etc.

Ces études peuvent être réalisées par Chromatographie en phase Gazeuse, couplée à un détecteur de type Spectromètre de Masse, muni d’un espace de tête (HS/GC-MS) ou bien d’un thermodésorbeur (TD/GC-MS).

Pour plus d’informations sur ces analyses, contactez notre expert : Julie FICHOT à l’adresse suivante : juliefichot@filab.fr

Article suivant :
Article précédent :
Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire