La caractérisation des prothèses mammaires

La caractérisation des prothèses mammaires

Vous avez tous entendu parler du scandale tant médiatisé des prothèses mammaires défectueuses ? Sachez que ces dispositifs médicaux implantables sont soumis à différents analyses de contrôle afin de vérifier leur fiabilité.

En effet, la composition chimique de la matrice silicone peut être vérifiée par le dosage des composés d4 et d5 par GCMS. Le gel silicone peut également être caractérisé par la détermination du rapport des liaisons silicone (Si-O-Si) et des liaisons silanes (Si-CH3). L’absence d’impuretés telles que les métaux lourds (Pb, Cd, As et Hg) est vérifiée par ICP et amalgameur. Les impuretés organiques comme les phtalates, le bis-phénol A, les solvants résiduels sont quant à elles recherchées par GCMS. Enfin, l’absence de résidu de stérilisation comme loxyde d’éthylène ou le chlorhydrate d’éthylène est déterminé par HS/GCMS.

Si vous souhaitez plus d’informations sur ces techniques et vos besoins de caractérisation des surfaces, n’hésitez pas à nous consulter !

Article suivant :
Article précédent :
Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire