La déformulation (ou «Reverse Engineering»). De quoi parle-t-on ?

La déformulation (ou «Reverse Engineering»). De quoi parle-t-on ?

La déformulation ou  » reverse engineering  » d’un produit fini, souvent constitué d’un mélange complexe, consiste à déterminer la nature et les quantités de matières premières présentes, en bref : déterminer la composition d’un produit. Ce procédé peut s’appliquer les produits cosmétiques, les médicaments, les parfums, les peintures, les matières plastiques ou encore aux produits de l’industrie agro-alimentaire.

La réussite d’une déformulation réside dans une bonne connaissance de l’application visée et dans la mise en place d’une méthodologie analytique rigoureuse permettant de caractériser la composition chimique des fractions organiques et minérales.

Cette approche implique un ensemble de techniques diversifiées et parfois très pointues comme par exemple :

  • La Chromatographie en Phase Gazeuse couplée à la Spectrométrie de Masse (GCMS)
  • La Chromatographie Liquide couplée à la Spectrométrie de Masse (LCMS)
  • La Spectrométrie de Masse
  • La Résonance Magnétique Nucléaire (RMN)
  • La microscopie Infra Rouge (IRTF)
  • La DSC
  • L’ICPMS
  • La DRX
  • La Microscopie Electronique à Balayage (MEB)

Cette démarche permet de répondre à différents besoins tels que :

  • Déterminer la composition d’un mélange inconnu (Peintures, colles, mastics…)
  • Contrôler et valider la conformité des produits utilisés par rapport à sa FDS
  • Comparer la composition de deux produits
  • Identifier une pollution

Fort de son expérience et de son parc analytique innovant, FILAB vous accompagne et répond à vos besoins les plus complexes. Nous vous proposons des solutions quelle que soit la nature de votre échantillon : solution, poudre, polymère, céramique, matériau métallique.

Article suivant :
Article précédent :
Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire