Essais de corrosion au brouillard salin : des essais prédictifs

Essais de corrosion au brouillard salin : des essais prédictifs

Les essais de corrosion au brouillard salin constituent une évaluation standardisée de la résistance à la corrosion des matériaux métalliques revêtus ou pas dans des conditions spécifiques d’exposition à un environnement corrosif.

Plusieurs normes internationales décrivent les conditions opératoires spécifiques de mise en œuvre de ces essais : ISO 9227, ASTM B117, DIN 50021, … Chacune d’entre elles reporte des conditions d’exposition en chambre d’essai de corrosion particulières :

– essai au brouillard salin neutre avec l’utilisation d’une solution de chlorure de sodium au pH neutre (NSS ou Neutral Salt Spray),

– essai au brouillard salin acétique avec l’ajout d’acide acétique à la solution saline (AASS ou Acetic Acid Salt Spray),

– essai au brouillard salin cupro-acétique avec l’ajout de chlorure de cuivre II à la solution saline (CASS ou Cupro-Acetic Salt Spray).

Dans tous les cas, les pièces à évaluer sont disposées dans une chambre d’essais dans laquelle la solution salée est vaporisée pour une température donnée. L’essai peut être réalisé de façon continue de quelques heures à plusieurs milliers d’heures.

Les phénomènes de corrosion étant associés à des mécanismes très complexes, les essais au brouillard salin et les essais cycliques de corrosion seront très précieux pour prédire et vérifier la durée de vie des matériaux et de leurs revêtements de surfaces.

Si vous souhaitez plus d’informations sur ces essais et leurs mises en œuvre, n’hésitez pas à nous consulter !

Article suivant :
Article précédent :
Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire